Défi Casse-Tête
24 Mai 2019
🏆Coupe du monde🏆 – Baie-Comeau 2019
10 Août 2019
Show all

Les Mardis Cyclistes de Lachine

Le cyclisme sur piste est une école de cyclisme comme les Mardis de Lachine sont une école de course. Depuis que j’ai commencé à courser en 2009, j’avais hâte de faire « un Lachine ». Je peux maintenant dire que j’ai fait Lachine.

Maillot prêt!

L’idée du défi me fait cheminer ,me fait avancer. Arrivant à la fin d’un bloc de 6 semaines de volume, je voulais réveiller mon système un peu, en prévision des événements prévus au calendrier pour le reste de la saison. Les championnats nationaux auront lieu à la fin du mois de juin et il y aura ensuite une coupe du monde à Baie Comeau. L’objectif c’est quoi? À moyen terme, les mondiaux de piste qui auront lieu À LA MAISON, ou presque. Milton en Ontario. 30 janvier au 2 février 2020. Dates à retenir!

Après avoir discuté avec mon coach, on convient que je participe à la première étape de cette 42e saison des Mardis Cyclistes de Lachine. C’est quand même un pan d’histoire, 42 ans!

Coureuses et coureurs sont alignés peu avant le départ de cette 42e saison. 📸 Karina Maltais

Comme il s’agissait de ma première participation et que j’appréhendais quand même un peu l’événement en raison des histoires entendues au fil des ans (des histoires de chute surtout), l’objectif était de rester à l’arrière, flotter dans les roues et rester en sécurité.

DONE!

Non seulement les objectifs ont été atteints, mais en plus j’ai complété la course, qui est maintenant de 22 tours plutôt que 15. Le tout s’est joué en 48 minutes.

Ça travaille fort durant la course 📸 Karina Maltais

Évidemment, c’est parti « sur le gun », il fallait s’y en attendre, c’est un critérium. Je suis resté un petit bout avec le pack, avant que nous soyons un petit groupe à être distancé. Le niveau de difficulté de la course a augmenté d’un cran avant la moitié du 1er tour.

Malgré les rafales de vents à 50, je ne me suis jamais sentie en danger. Au contraire, une coche de difficulté de plus avec le vent de face. Il n’y a pas 36 manières de voir ça; des intervalles en bonus! 😀

Avancer à 34-36 dans le vent, « flyer » à 47 avec le vent dans le dos, prendre des virages à 40kmh, moi qui suis habituellement un peu craintive dans les virages, garder sa ligne… Lachine est vraiment une bonne école!

Dans une courbe 📸 Isabelle Archambault

Sans parler de l’ambiance! Dès mon arrivée, je croise déjà des gens que je connais ou qui me connaissent plus que j’arrive à les reconnaître (sans méchanceté). La gang habituelle de commissaires et de techniciens: Louise, Hélène, Sylvain, Sylvie.. Des gens passionné que j’ai côtoyé dans les courses au fil des ans, tant au Québec que partout dans le monde. Les tentes des différentes équipes, alignées le long de la rue. J’ai pu croiser Gérard à nouveau, directeur de SAS-Torntech, Richard de Race Attitude, un de mes commanditaires, la gang de CycloPresse, Louise et Charles… Il y avait beaucoup de monde, sans parler des spectateurs sur place! Belle ambiance de fête!

J’ai déjà hâte à la 2e étape qui aura lieu… ce soir! Parc Lassalle à 18h!

Pour un vidéo résumé de la course 👉 4 juin 2019

Merci à l’équipe pour le soutien! Rendez-leur une petite visite! 🙂

Rekarb Adidas Primeau Vélo Race Attitude Altitude Santé MédiPied Clinique Podiatrique USANA SeaDNA SkiPresse::CyclePresse Café Barista

Marie-Claude Molnar
Marie-Claude Molnar
Athlète paralympique en cyclisme sur route et piste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.