🏆Coupe du monde🏆 – Baie-Comeau 2019

PremiĂšre course de complĂ©tĂ©e! Ce que je vois, c’est le rĂ©sultat du travail fait Ă  l’arriĂšre scĂšne, des gens avec qui je bĂąti ce genre de performance. Toujours un peu nerveuse au dĂ©part, ça s’est estompĂ© aussitĂŽt que le signal a Ă©tĂ© donnĂ©. AprĂšs ça, impossible de revenir en arriĂšre, il fallait y aller.

La tempĂ©rature Ă©tait de notre bord, comparativement Ă  mes coĂ©quipiers et coĂ©quipiĂšres qui ont dĂ» composer avec la pluie hier! Fort heureusement, personne n’a subi de chute!

Remporter une course Ă  la maison, c’est toujours spĂ©cial parce que les gens nous transportent. La performance d’aujourd’hui est le rĂ©sultat de cette Ă©nergie que les gens nous transmettent et l’exĂ©cution d’un plan qui a Ă©tĂ© bien construit et pratiquĂ© des dizaines de fois. Je suis fiĂšre de ce qui a Ă©tĂ© accompli aujourd’hui, d’autant plus que c’est Ă  la maison!

Avant de commencer l’activation, je prends quelques minutes pour me ramener au moment prĂ©sent
Un moment de fierté
Il y a beaucoup de gens derriĂšre cette performance!

Le dĂ©fi de ce parcours de 9.2km est une belle montĂ©e de 1.2km, Ă  environ 6-7% de moyenne. Le secret est de ne pas paniquer, changer de braquet au bon moment, c’est-Ă -dire quand ça commence Ă  ĂȘtre difficile d’avancer et de se rappeler de tourner les jambes. En utilisant la « granny gear », les jambes ne sont pas Ă©touffĂ©es par une cadence trop lente.

Évidemment, il faut aussi la descendre cette cĂŽte! Garmin a enregistrĂ© une pointe de vitesse Ă  66kmh. Avec le virage Ă  90 qui se trouve au bas, la vitesse diminue pour bien prendre le virage en toute sĂ©curitĂ©.

Tout au long de la course, mon idĂ©e Ă©tait que je ne voulais pas me faire rattraper, mais je voulais idĂ©alement rattraper au moins une personne. Est-ce que j’ai le contrĂŽle lĂ -dessus? Absolument pas. AussitĂŽt la pensĂ©e venue, aussitĂŽt que je me ressaisi et poursuite ma route. Lorsque j’ai rattrapĂ© la nĂ©o-zĂ©landaise, ça m’a apaisĂ© un peu et enlevĂ© un peu de pression. En rattrapant la chinoise, je savais que c’était dans le sac. Il y a eu beaucoup de pensĂ©es positives malgrĂ© la difficultĂ©. C’est en trouvant la clĂ© qu’on continue d’avancer!

Il reste du travail Ă  faire pour passer sous la barre des 31 minutes!

Merci pour tous vous encouragements et vos bons mots! 😀 La route vers Tokyo 2020 se poursuit!! 😀

Liens vers d’autres articles:
Le Manic
Fédération Québécoise des Sports Cyclistes

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icĂŽne pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s