Tokyo 2020

There are no victims or excuses. In recent years, the Canadian Paralympic Cycling Team has been among the most successful countries. I am certainly proud to be part of this group, considering that my debut in competition was already 12 years ago! 😲 London 2012. My first Games. Coming back with a medal around my neck was certainly something totally unexpected, but a highlight. Rio 2016. An average experience, despite the excitement of being a breakaway during the road race, even if in the end I finished last. 😆 We were told that the Tokyo Games in 2020 were going to be Games that everyone would remember because the organizing committee was going to put everything out to amaze us. Mission Tokyo 2020.


Tant de travail a été fait pour se rendre aux Championnats du monde de paracyclisme sur piste UCI à Milton, en Ontario, à la fin janvier 2020; préparation physique, préparation mentale (surtout), nutrition… Chaque élément de l’équation finale a été rodé comme une machine bien huilée. La preuve, j’ai obtenu le meilleur résultat de toute ma carrière. Le résultat que j’attendais depuis 2009. 2009 ! Faites la poursuite individuelle de 3kim en moins de 4 minutes. J’ai enfin réussi ! MAIS, parce qu’il y a un MAIS, ce sont les meilleurs qui vont aux Jeux. Les meilleurs, selon un document rendu public, terminent dans le top 8 ou dans la moitié supérieure de leur catégorie aux Championnats du monde sur route 2019.

Cependant, je suis allé aux Jeux parapanaméricains à Lima, où j’ai remporté la médaille d’argent à la poursuite individuelle et, en toute honnêteté, ce projet était probablement le plus beau de toute ma carrière car l’équipe était profondément unie. J’en garderai toujours un beau souvenir. Il ne s’agit donc pas d’un top 8 ou d’une première moitié aux Championnats du monde sur route 2019. Les meilleurs, ils terminent également dans le top 4 de leur catégorie en poursuite individuelle au Championnat du Monde Paracyclisme Piste UCI en 2020. J’ai terminé 6ème. A 4 secondes du podium. C’est ça.

Pour les Jeux de Tokyo, j’ai reçu le label “alternatif non-voyageur”. Celui qui reste sur le banc, au cas où… Que fait un « remplaçant non-voyageur » ? Il fait exactement la même chose que tous ceux qui se sont entraînés sans relâche au cours des 5 dernières années, afin d’être prêts pour la course si quelqu’un devait se blesser avant le début des Jeux. Comme je suis une fille du hockey, je me dis que Carey Price doit parfois céder la place à Jake Allen pour le remplacer et il est toujours prêt à prendre la relève. C’est exactement la même chose ici. Être un “alternatif non-voyageur” ne me dérange pas du tout. Au contraire, cela me permet d’être le premier à encourager mes coéquipiers qui ont été sélectionnés et qui vivront, pour certains, leurs premiers Jeux. Ils savent que je suis là en cas de besoin et c’est un plaisir pour moi de répondre aux questions, même aux questions sur la façon de préparer les sacs.

In my 12-year career so far, my performances now allow me to be proud of how far I’ve come and how much I’ve been able to accomplish with the help of the people around me. It’s now the turn of the next generation to shine at the Games and I’m certainly proud of the next generation in the C4! For too long I was the only one in Canada, now we are 3: me, Keely Shaw and Kate Obrien, ex-Olympian. Now, as a two-time world champion, I haven’t said my last word; I have 2 titles to defend in the 2022 season! 😎

Laisser un commentaire