Le top 5 en perspective…

Devant le Fairmount Château Frontenac

La saison 2022 promettait d’être passionnante ! Les deux premières Coupes du monde ont eu lieu en Europe au mois de mai et la finale se déroulera à Québec ! De plus, Baie-Comeau nous reçoit pour la 5e fois, la 3e pour les Championnats du monde de cyclisme sur route paracyclisme UCI. Dès le début, cette saison allait être différente ; plus de pression, apportée en partie par l’honneur de porter le maillot exclusif de champion du monde de paracyclisme UCI et en raison de ce que cela signifiait d’avoir les championnats du monde à la maison.

En 2008, une petite fille (moi) passionnée de cyclisme s’est demandé si elle pouvait réussir dans le cyclisme de compétition. Essayer était le seul moyen d’obtenir la réponse à cette question. Le processus de classification du paracyclisme n’est pas facile à comprendre, car chaque handicap peut avoir des particularités. En 2005, une voiture roulant à grande vitesse m’a percuté pendant une promenade à vélo. Il en résulte un léger traumatisme crânien, deux bras presque amputés et une jambe gravement endommagée. Cependant, cela ne m’a jamais empêché de fonctionner, d’être active, de tout donner et d’essayer de montrer l’exemple.

Bien sûr, je n’avais absolument aucune idée de ce que je pouvais faire dans ce sport, mais j’avais de grandes attentes pour réussir. Si l’on considère ces 13 années, je peux être très fière de chaque réalisation :

  • 2 titres de championne du monde
  • 1 médaille aux Jeux paralympiques
  • 2 médailles aux Jeux parapanaméricains
  • 1 record mondial
  • 1 championnat de la coupe du monde
  • 10 victoires en coupe du monde
  • 15 podiums en championnat du monde
  • 30 titres de championne nationale
  • Prix King Clancy
  • Lauréate de la médaille du Jubilé de Diamant de Sa Majesté le Reine Elizabeth II.
Prise d’un virage lors de la course sur route de la Coupe du monde de Québec. Photo par Lyne Boivin

Avoir porté le maillot de championne du monde UCI cette saison a été un véritable honneur et c’est avec une grande fierté que je l’ai porté une dernière fois lors de la coupe du monde au Québec. Finir sur le podium après ces courses aurait été formidable, mais en même temps, j’ai tout donné. En regardant en perspective, ce sont deux résultats du top 5 dont je peux être fière. Tout comme les 2 prochaines courses ce vendredi (12 août) et dimanche (14 août), elles seront le résultat de 13 années d’apprentissage, d’expérience, de travail d’équipe, de soutien de la part de centaines de personnes, amis, famille et sponsors qui m’ont soutenu et je leur en suis reconnaissante.

Il ne s’agit pas d’une annonce de retraite, mais plutôt d’une transition. Une transition vers une cause qui me tient à cœur et qui me permettra de poursuivre ma passion pour la communication. Je suis sensible à la cause de l’environnement. Il est important de s’engager et de penser aux générations futures qui nous suivront. C’est pourquoi je suis heureuse d’annoncer que je me joins au Réseau Québécois des Femmes en Environnement et au Conseil Québécois des Événements Écoresponsables en tant que directrice des communications. Nous avons de gros problèmes à résoudre et nous avons besoin de personnes pour les résoudre. Je suis également très fière d’annoncer que j’ai été sélectionnée comme boursière d’un séminaire de huit semaines, dirigé par l’auteure canadienne Margaret Atwood, pour travailler sur des solutions visant à construire un avenir plus vert. En plus de cet atelier, je suis ravie de rejoindre les champions Eco Athletes, dans un effort d’équipe visant à sensibiliser davantage à l’importance de la préservation de notre environnement.

The team is currently in Baie-Comeau for the UCI Paracycling road World Championships. Two more races… The individual time trial was today (August 12, 2022). A constructive chat with my coach helped A LOT. During the race, I took great lines, didn’t break too much in the corners, had a high power output and caught a few riders who started before I did. I am very grateful for all the support before, during and after the race, from the team, my coach, sponsors, family, closest friends who are near or far 🦋…

For the moment, there is 1 more race left. After that, it will be my teammates’ turn to write their part of history.

My advice to them… Never stop being a seeker. 🦋

marie-claude molnar world champion banner

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.